Archive pour la Catégorie 'Jean Renoir'

samedi 18 mai : Le déjeuner sur l’herbe / Jean Renoir

Le professeur Étienne Alexis est un fringant biologiste, apôtre de la fécondation artificielle grâce à laquelle il veut améliorer la race humaine. Un projet de mariage arrangé avec une responsable allemande de mouvements de jeunesse doit propulser sa candidature à la présidence de l’Europe. Seulement, au cours d’un pique-nique en pleine nature, il fait la connaissance de Nénette, une fille de la campagne, qui se met à sa disposition comme sujet d’expériences puisque, justement, elle n’est pas tellement portée sur les hommes. Le paysage idyllique et le charme naturel de la jeune paysanne, font oublier à Étienne son projet et le ramènent à la méthode naturelle.
Avec son titre qui fleure bon la campagne et la peinture impressionniste, on pourrait considérer Le Déjeuner sur l’herbe comme un remake 50′s technicolor d’Une Partie de campagne. Erreur ! Renoir réalise ici un extraordinaire pamphlet où il met en scène les camelots du progrès qui se contrefoutent du monde, de la nature et ne se soucient que de sécurisation, d’aseptisation et d’uniformisation. Le Déjeuner sur l’herbe n’est pas un simple plaidoyer écologiste. Renoir ne dénonce rien. Il promène un miroir le long d’un chemin de campagne. Il sait que ce charmant chemin sera bientôt bitumé par les ingénieurs du bonheur.
C’est beau comme une fable rousseauiste : par un concours de circonstances digne d’un conte de fées, un biologiste fanatique, qui ne rêve que de reproduction artificielle et parle d’amour avec autant de délicatesse qu’un proctologue, se perd dans une vaste forêt où il rencontre des jeunes gens, idéalistes comme lui, mais ivres de vie, de chair et de vin. Renoir ne mène jamais le spectateur par le bout du nez. Il ouvre des tableaux-saynètes ; à chacun de voir et d’entendre les messages cachés au fil de répliques souvent dignes de Ionesco. Satire foisonnante et jubilatoire, Le Déjeuner sur l’herbe est génialement prophétique. Quarante-cinq ans après, ces enragés du progrès, ces apôtres d’une société publicitaire qui n’ont que le politiquement correct à la bouche, ont pris le pouvoir et mènent la danse.
(Luc Arbona / les Inrocks)

Image de prévisualisation YouTube
Jean Renoir
Le Déjeuner sur l’herbe / 1959
Fiche détaillée Wikipédia : cliquez ICI

Le Déjeuner sur l'herbe




Videopassion07 |
maillot de bain push up,www... |
A crazy world |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Freddyvsjason
| Ilmiocinema
| Vieetpassionsdethierry